Cotonou et ses environs

Que faire Cotonou, capitale économique du Bénin ?

Cotonou est le premier point de contact avec le Bénin, l’endroit où l’on atterrit, le point de départ vers de belles aventures et le point final d’un voyage merveilleux. Bien que cette ville soit la plus imposante du pays et ait pris plus d’importance que la capitale Porto Novo, les possibilités de loisirs nous ont semblé assez restreintes. On y trouve tout de même quelques incontournables à ne pas manquer pour mieux comprendre la culture béninoise et ses environs offrent de belles découvertes.

Le marché Dan Tokpa

C’est notre découverte favorite de Cotonou. Ce grand marché, le plus grand de l’Afrique de l’Ouest, est une véritable ville à lui seul et fourmi de marchand.e.s et client.e.s tout au long de la journée. Attention, mieux vaut le visiter accompagné car l’on s’y perd facilement. C’est Euloge qui nous a guidé à travers ses étroites ruelles pour nous en faire découvrir les principaux recoins. L’occasion pour nous de faire la connaissance de ce guide qui nous accompagnera pendant une semaine à travers le pays.

En cette fin de saison des pluies le sol est boueux et l’on y croise parfois des rats morts. Mais cela nous fait pas rebrousser chemin. Nous passons par les quartiers de l’alimentation, de la pharmacie (où de vastes trafics de faux médicaments ont lieu) et même par celui aux fétiches où nous apercevons des têtes de chiens, une vision poignante et particulièrement difficile pour nous.

Découvrir Dan Tokpa c’est sortir des sentiers battus. Nous avons beaucoup aimé le « centre de tri ». Dans le pays l’écologie n’est pas une priorité. Nous trouvons du plastique en grande quantité absolument partout. Paradoxalement, les habitants réutilisent néanmoins de nombreux objets et gaspillent bien moins que nous. Ainsi on peut découvrir des femmes lavant des bouteilles plastiques ou en verre qu’elles revendront à des commerçants, elles repeignent des bouchons et capsules et ces contenants seront réutilisés. Intriguées par notre venue dans cet endroit du marché pour les voir travailler, elles nous ont gentillement proposé des caisses où nous asseoir pour échanger avec nous.

L’autre passage obligé est le quartier du wax où l’on s’émerveille devant les tissus colorés aux significations étonnantes et aux nombreux motifs. Nous avons acheté plusieurs mètres de tissus afin de faire confectionner différentes pièces par un sympathique couturier de la ville. De beaux souvenirs que nous pourrons porter régulièrement.

La fondation Zinsou

L’un des rares centres d’art contemporains de l’ Afrique de l’Ouest. L’exposition du moment ? Wax stories, histoires de pagnes. Cela tombe bien ! Nous écoutons attentivement les explications fournies par le guide du musée et en apprenons davantage sur l’histoire de ce tissu et les messages qu’il transmet. L’exposition permanente n’est pas sans intérêt car elle retrace l’histoire de Cotonou.

Ouidah et l’histoire de l’esclavage au Dahomey

Cette ville qui longe la côte se trouve a environ une heure de Cotonou. Elle est chargée d’une histoire lourde et est un haut lieu du culte Vaudoun. La ville était le port principal de départ des esclaves vers l’Amérique du golfe de Guinée. Les adversaires et esclaves du Royaume du Danhomé étaient échangés contre de la pacotille par des européens, notamment des Portugais et Français. La majorité des esclaves partis de Ouidah finissaient leur périple au Brésil ou en Haïti où le culte vaudou est aujourd’hui toujours pratiqué.

Pour préserver la tranquillité des animaux et ne pas encourager le tourisme autour des photos de serpents sur les épaules, nous avons choisi de ne pas nous rendre dans le temple aux pythons, lieu normalement « incontournable » de la ville.

A Ouidah il faut parcourir la route des esclaves pour mieux comprendre le calvaire enduré par les prisonniers. Les deux tiers mouraient avant même d’avoir pris le bateau car ne réussissaient pas le test de résistance. Une fois en mer, deux tiers encore mouraient de maladie ou de faim lors du trajet. Nous vous conseillons de vous faire accompagner d’un bon guide pour cette visite. Le notre (il ne s’agit bien évidement pas d’ Euloge mais d’un guide de l’office du tourisme de la ville) n’était pas à la hauteur des explications que mérite ce lieu et c’est un vrai regret.

Ganvié, une ville sur la lagune

Ganvié se fait aussi nommer la Venise de l’Afrique. Cette ville perchée sur l’eau est habitée par près de 39 000 habitants, descendants d’une population ayant fuit la guerre avec le royaume du Danhomé pour ne pas finir esclaves. Elle se situe à 30 minutes du centre de Cotonou en zem (taxi moto).

Aujourd’hui la vie s’organise autour du lac et de la pêche, dépendant des caprices de celui-ci comme ses crues ou l’arrivée de l’eau salée à la saison sèche. Les maisons traditionnelles en chaume sur pilotis sont progressivement remplacées par des maisons en toile de tôle. On regrette un peu partout au Bénin la disparition progressive de savoir-faire et d’architecture ou profit de matériaux pas toujours plus confortables. Par exemple, il fait une chaleur épouvantable sous les toits en tôle alors que la chaume garde les habitations au frai durant la journée.

Ici les jacinthes d’eau s’épanouissent à la surface du lac, véritables champs de fleurs flottants. Malheureusement ces belles plantes devinent un véritable fléau pour Ganvié car elles prolifèrent très rapidement. Cependant, une belle initiative commence à voir le jour pour utiliser ces plantes afin de fabriquer de la maroquinerie, à suivre…


Si la ville de Cotonou ne fut pas un coup de cœur pour nous, nous lui reconnaissons un certain charme car elle est pleine de vie, de monde, on y voit les gens s’atteler à leur travail dans leurs petites boutiques. Elle est à la fois la ville de la modernité et du bruit mais avec ce statut particulier de ville de bord de l’océan au bord duquel on peut savourer une noix de coco fraîche.

2 commentaires sur “Cotonou et ses environs

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :